Celui-là c’est bien un tutoriel que je ne pensais jamais vous faire ! Moi et le biais ce n’est pas une grande histoire d’amour ... !

Mais voilà je devais tester un patron dont l'encolure était finie par un biais à cheval. j’ai adoré ce patron, j’ai eu envie de faire trois versions et donc des mètres de biais à cheval … il a bien fallu que je m’y mette et que je surmonte ma difficulté !

Du coup je vous fais le tuto complet : fabrication et pose du biais.

1.      Comment fabriquer du biais ?

Il est très facile d’acheter plein de sortes de biais mais comme j’aime assortir le biais aux tissus utilisés pour coudre le vêtement, il peut être pratique de le fabriquer soi-même et sincèrement « c’est pas sorcier » (ma grande est accro à cette émission … ça influence !).

D’abord il faut découper des bandes de tissu coupées … dans le biais. La méthode est identique à la fabrication du passepoil je vous recopie donc les photos faites dans mon tuto sur le passepoil.

Une règle avec l'angle 45° dessiné est nécessaire.

Je découpe des bandes de tissu dans le biais. J'aligne le répère de l'angle à 45° de ma règle sur le bord du tissu pour faire la première découpe en biais

IMG_4123

 

 

 

IMG_4124

 

J'utilise ensuite ma règle pour couper les bandes à partir de cette première découpe.

La largeur des bandes de biais va varier selon la taille finale voulue. Pour un  biais de 18mm, je découpe des bandes de 4cm (et non 3,6cm comme recommandé), le biais ayant tendance à s’élargir, le 4cm me permet d’avoir les bords du biais bien rentré.

 

IMG_5718

 

 

Je découpe les bandes de biais après avoir couper le tissu selon le patron. Du coup j'utilise les chutes pour couper le biais (sur l'exemple pris en photo, j'avais découpé une jupe dans le cercle d'où des triangles de tissu intéressants pour faire du biais). Je découpe le nombre de bandes nécessaires selon la longueur de passepoil nécessaire.

 

 

Ensuite je prends mon appareil à biais (ici celui de 18mm),

IMG_5732

 

J’introduis le tissu d’un côté

IMG_5734

 

 

Cette étape est plus facile si la fin du biais est en biais, sur la photo c'est plus clair !

 

IMG_5733

 

Le petit bout est plus facile à pousser, il passe très vite et est plus facile à attraper de l'autre côté.

 

Je le pousse pour qu’il commence à ressortir de l’autre côté juste assez pour pouvoir l'attrapper

IMG_5736

 

Et tout de suite je viens écraser au fer à repasser.

IMG_5738

 

Ensuite c’est tout simple, d’une main je tire l’appareil à biais vers l’arrière en m’assurant que le biais est bien centré.

IMG_5741

 

Et en même temps j’avance le fer à repasser qui touche l’appareil à biais est vient repasser les plis qui ont été formés par l’appareil à biais.

IMG_5742

 

Vous voyez sur la photo que les deux bords du biais se côtoient comme voulu, si j'avais coupé mon biais à 36mm comme prévu ils seraient beaucoup plus éloignés.

J'ai maintenant un beau biais plat

IMG_5750

 

Ensuite je plie en deux le biais formé pour qu’il puisse être utiliser pour faire un biais à cheval. Dans cette étape je plie bord à bord je ne cherche pas à décaler légèrement un bord par rapport à l’autre comme certains biais du commerce.

IMG_5752

 

Si la bande coupée n’est pas suffisante il faut coudre deux bandes ensemble. Il est important que la couture soit faite en biais pour garder la souplesse. Là nous avons le point de couture qui m’a toujours posé problème : une fois sur deux j’étais obligée de decoudre puis recoudre car je n’avais pas fait l’assemblage et/ou la couture dans le bon sens. Donc maintenant je prends deux bandes dont le bout et coupé en biais je les aligne sur l’endroit bout contre bout.

IMG_5722

 

Puis je les déplace pour les positionner endroit contre endroit et je couds le long de bord à 0.5cm.

IMG_5724

IMG_5726-800px

IMG_5729

 

Je fais pareil pour joindre les deux bouts du biais pour former un cercle (içi je cherchais à coudre le biais à cheval sur un jupe froncée).

Photo 27-02-2018 18 37 43

 

La même méthode n'est pas académique mais maintenant je ne découds plus un biais sur deux ...

Je finis par découper les petits bouts de tissu qui dépassent de la bande. Cousu de cette manière le biais passe sans problème dans l’appareil à biais.

IMG_5730

 

2.      Comment poser le biais à cheval ?

Il y a une méthode officielle : je place un bord du biais sur l’endroit du vêtement (endroit du biais contre endroit du vêtement), si c’est un biais du commerce il faut mettre le côté le plus court sur l’endroit du tissu. Je couds sur la pliure du biais. Ensuite je bascule le biais au-dessus du tissu. J’épingle et je couds à nouveau sur l’endroit du tissu le long du biais.

En théorie, si vous avez été précis sur la première couture, sur l’épinglage et sur la deuxième  couture, votre biais est bien cousu des deux côtés et de manière régulière.

En pratique, même en étant précis je ne suis jamais arrivée à avoir une couture régulière des deux côtés sur toute la longueur surtout dans un arrondi. La couture sur l’endroit est correcte mais la couture sur l’envers va être variable : parfois assez éloignée du bord parfois elle n’a pas pris le biais dedans. Du coup je suis obligée de découdre/recoudre ou coudre certains endroits à la main.

Deuxième méthode : je place un bord du biais sur l’envers du vêtement (endroit du biais sur envers du vêtement). Je couds sur la pliure du biais, je bascule le biais au-dessus du tissu, j’épingle et je couds cette fois sur l’endroit du tissu le long du biais. J’ai eu de meilleurs résultats avec cette méthode mais jamais du 100% nickel.

Désespérant de trouver un moyen de coudre un biais nickel, j’ai voulu essayer le pied pose biais. Mal m’en a pris. Après un démarrage pas simple le biais est cousu comme il faut en ligne droite mais dès que vous amorcez un arrondi … il ne suit pas … comme le pied est droit et assez long il est très difficile de faire des courbes. Achat complètement inutile.

D’ailleurs je ne peux pas vous mettre de photos car je ne sais même plus ce que j’en ai fait de ce pied !

J’ai donc essayée une quatrième méthode. Plus simple. Mais moins glamour. Par contre peut-être pas si longue que ça.

Cette fois je place mon biais à cheval sur le tissu (côté le plus long sur l’envers du vêtement), j’épingle.

Photo 27-02-2018 18 37 43

 

Je vais ensuite surfiler : je fais des grands points à la main sur le milieu du biais. Les points n’ont pas besoin d’être réguliers car ils seront défaits une fois le biais cousu.

La taille des points varie : les points peuvent être très grands si l’on est en ligne droite

Photo 25-02-2018 11 54 15

Ils peuvent être plus petits dans les arrondis ou s’il y a des fronces pour bien tenir le biais et le tissu.

BiaisDentelle-13

Photo 27-02-2018 18 40 27

 

Ensuite je couds sur l’endroit le long du biais. Et là, miracle, la couture est impeccablement placée à l’endroit comme à l’envers.

Photo 25-02-2018 11 53 40

Photo 25-02-2018 12 09 16

 

Si vous ne faites qu’épingler le tissu, les aiguilles (ou les pinces) rigides ne suffise pas pour maintenir correctement placés le biais et le tissu, l’un ou l’autre va glisser légèrement. Ce décalage léger se voit tout de suite sur la couture du biais. En surfilant impossible pour le biais ou le tissu de glisser et de se décaler, la couture est donc nickel.

D’ailleurs j’ai un exemple de biais à cheval sur une jupe de robe : je n’avais pas surfilé le biais dans le dos (je voulais d’abord valider que ma longueur de biais était cohérente avec le haut de la robe), j’avais juste épinglé cette partie, j’ai quand même voulue coudre direct. Comme vous pouvez le voir sur la photo ci-dessous, le biais s’est décalé et la couture est un peu trop à l’intérieur.

Résultat pas top

BiaisDentelle-14

 

Résultat nickel

BiaisDentelle-6

 

Cette méthode est plus longue sur le papier c’est sur mais vu le temps pris pour decoudre/recoudre/coudre à la main des deux premières méthodes je ne suis pas sure qu’elle prenne vraiment beaucoup plus de temps.

J’espère vous avoir convaincu !